XXVIème Festival
24 - 28 mai 2017
Programme



Mercredi 4 mai  – 21 h – Salle Malesherbes - Ouverture (hors concours) 

La veuve Choufleuri, d’après Jacques Offenbach

 
Jeudi 5 mai

14 h 30 – Salle Malesherbes

Sunderland, de Clement Koch

17 h 30 – Ancienne Eglise

Terriblement Molière, d’après Molière

21 h – Salle Malesherbes

Le petit oiseau blanc, d’après l’œuvre de J.M. Barrie

 

Vendredi 6  mai

17 h 30 – Ancienne Eglise

Désolé !, de Mathieu Legrand

21 h – Salle Malesherbes 

Le visiteur, d’Éric Emmanuel Schmitt

 

Samedi 7 mai

14 h 30 – Salle Malesherbes 

 Ne cessez pas de rire, de Lilian Lloyd

17 h 30 – Ancienne Eglise

Les parents terribles, de Jean Cocteau

21 h – Salle Malesherbes 

Les forains, de Stephan Wojtowicz

 

Dimanche 8 mai

14 h 30 – Salle Malesherbes 

Je veux voir Mioussov,  de Valentin Kataiev

17 h 30 – Ancienne Eglise

Deux sur la balançoire, de William Gibson

21 h – Salle Malesherbes – Clôture - Hors concours

Pyjama pour six, de Marc Camoletti 

 

Le Jury!

Marie-Laure Desbordes comédienne, metteur en scène et formatrice, a suivi notamment l’enseignement de l’Ecole Claude Mathieu (1993). Elle joue actuellement principalement en Picardie sous la direction de Olivier Mellor («Partie» de Marie Laure Boggio, Marianne Wolfsohn, «Monsieur de Pourceaugnac» de Molière et Charles Lee, ...). Elle a joué auparavant à l’Epée de Bois, à la Cartoucherie et divers festivals de Théâtre Baroque "De Humanis Humoribus", spectacle Baroque, qu’elle a créé. Elle a écrit et mis en scène Puck spectacle musical joué à la salle Gaveau, Avignon, et festivals de Musique Baroque".

Florence Yérémian est journaliste culturelle. Rédactrice auprès de Muséart, Paris Capitale, L’Oeil ou le BSC News, elle couvre l’actualité parisienne depuis plus de vingt ans. Historienne d’Art de formation (Paris Sorbonne & Harvard University), correspondante en Suisse et à Moscou, elle a progressivement étendu ses chroniques au septième art et au monde du théâtre. Passionnée par la scène et la vie artistique, elle possède à son actif plus de 5000 articles et interviews en ligne. 

Evelyne Roubi est professeure Francais, Grec et Latin au College Jean Cocteau. Amoureuse passionnée de théâtre, elle anime depuis 15 ans le jury de collégiens du Festival de Theatre de Maisons-Laffitte


NB: Christian Simeon, Stephane Metzger, Christophe Mory  et Pierre Azema, qui nous avaient fait l'amitié et l'honneur d'accepter de participer au Jury du festival, ont malheureusement du renoncer a je joinder a nous.

Les partenaires

La Comédie de la Mansonnière remercie chaleureusement

La Municipalité de Maisons-Laffitte, et son Député Maire, Jacques Myard, pour son indéfectible confiance depuis 20 ans

Le Conseil Départemental des Yvelines, pour sa fidélité constante depuis les origines (du festival, bien entendu…) , et Janick Gehin, Conseiller Départemental et Maire Adjoint aux Affaires Culturelles de Maisons-Laffitte

L’hôtel Ibis et sa Directrice, Anne Py, pour avoir permis au jury de ne pas se nourrir que de beaux spectacles, et de se reposer de ses exaltantes journées

Le magasin Casino et son Directeur, Stéphane Herigault, pour avoir offert aux troupes une nourriture autre qu’artistique

Alliance Vie, et son Directeur, Dominique Jacquot, pour avoir rejoint cette année les soutiens du Festival et pour offrir un peu de divertissement à ses clients

Yvelines Première, pour avoir assis la notoriété du festival 

Nos amies de l'Office du tourisme de Maisons-Laffitte, qui par leur efficace pre-vente, evite que ne se crée une émeute a l'entrée du festival!

Amelie Arminjon, notre fidele et talentueuse graphiste, qui chaque annee met inlassablement le festival en affiche et en programme

Palmares
Vign_forains

Cheval d'or

Les Forains, de Stephen Wojtowic

Cie Juste Replique

 

Prix du Conseil General des Yvelines

Ne Cessez pas de rire, de Lilian Lloyd

 

 Prix du public

Les Forains, de Stephen Wojtowic

Cie Juste Replique

 

 Coup de Coeur du jury

Le petit oiseau blanc, d'aapres JM Barrie

Cie Le Tambour des Limbes

 

 Prix d'interpretation feminine

Pascale Guinamard, pour le role de Jacquie, dans les Forains (Cie Juste Replique)

Prix d'interpretation masculine

Jean-Francois Leconte,  pour le role du Visiteur, dans Le Visiteur (Theatre sur Cour)

 

Prix du College Jean Cocteau

Sunderland, de Clement Koch (Cie Le Rideau Bleu)

 

Merci aux 2965 spectateurs du festival!

Mercredi 4 mai, 21 h, Salle Malesherbes
Vign_la-veuve-choufleuri

Ouverture - hors-concours

La Veuve Choufleuri, d'apres Jacques Offenbach
Compagnie Les chasseurs s’entêtent


"Un chasseur sachant chanter doit savoir chanter sans son chien".

Ce soir, Madame Choufleuri reste chez elle ! Elle donne une grande fête musicale pour impressionner le tout Paris. Au programme : de grands chanteurs d'opéra italiens se produiront dans son salon pour le plus grand plaisir du public dont vous faites partie ! Les préparatifs sont amorcés pour cette folle soirée qui ne se passera peut-être pas tout à fait comme prévu... enfin, nous verrons c'la.

 
Tout public - 1 h 20 

Jeudi 5 mai, 14 h 30, Salle Malesherbes
Vign_Sunderland

Sunderland, de Clement Koch
Le Rideau Bleu


Sunderland, dans le nord de l’Angleterre, où il pleut toujours, où les abattoirs de volaille ne survivent pas à la grippe aviaire et où le football est le seul moyen de rêver à quelque chose. Sally se bat pour conserver la garde de sa jeune sœur, perturbée par la disparition de leur mère. Mais au chômage, il lui faut convaincre l’assistante sociale et surtout trouver un emploi ou des revenus. Avec sa colocataire Ruby, elle pense à racheter la librairie locale qui va fermer. Mais une petite annonce va tout faire basculer...

 Adultes - 1 h 35

Jeudi 5 mai, 17 h 30, Ancienne Eglise
Vign_terriblement_moliere_2

Terriblement Molière, d'après Molière
Les Enfants Terribles

Depuis les coulisses du Malade Imaginaire, Molière adresse une lettre au Roi pour l'inviter à découvrir ce qui sera en fait, sa dernière pièce. En rédigeant cette lettre, au-delà des disgrâces et des dangers, il se souvient avec émotion de sa troupe, des provinces visitées et des applaudissements de spectateurs toujours plus nombreux. Il est alors loin de se douter que ses pièces seront encore représentées 340 ans  après sa mort. Cette création présente un aperçu de l'étendue de l'œuvre que Molière nous a laissée en héritage. Elle montre également à  quel point cet auteur est toujours d'actualité au regard des thèmes qu'il a abordés en son siècle comme l'hypocrisie, l'avarice ou les relations amoureuses.

Adultes et adolescents - 1 h 15

Jeudi 5 mai, 21 h - Salle Malesherbes
Vign_Oiseau_blanc_3
 
Le Petit Oiseau blanc ou Aventures dans les Jardins de Kensington, d’après l’œuvre de J.M Barrie
Le Tambour des Limbes


Entrez dans l’univers fantasmé du Capitaine W-, double littéraire de J.M. Barrie, l’auteur de Peter Pan. Londres, 1900. Le Capitaine W-, célibataire entre deux âges, est un écrivain en mal de paternité. Il observe l’enfance et l’écrit en prenant modèle sur David, un petit garçon à qui il va raconter ce qu’il était avant de naître. Ce récit, entre songe et réalité, les entrainera dans un voyage dans le temps et dans les Jardins de Kensington, monde de fantasmes où cohabitent fées, enfants des limbes et oiseaux. C’est au détour de cette rêverie que nous croiserons Peter Pan.

 
Adultes et adolescents – 2 H 20

Vendredi 6 mai, 21 h, salle Malesherbes
Vign_Le_Visiteur

Le visiteur, d’Éric Emmanuel Schmitt
Theatre sur Cour

Nous sommes à Vienne en avril 1938, au 19 rue Bergasse, dans le bureau du docteur Freud. Celui-ci est vieux et malade. Suite à la menace nazie, il va bientôt être obligé de laisser derrière lui Vienne et son enfance, il hésite encore. Les nazis le font chanter, le menacent, arrêtent sa fille. Dans cette période de trouble et de doute, survient un mystérieux visiteur. Qui est-il ? Dieu ? Un personnage qui jaillit d'un rêve de Freud ? Peu importe, il bouscule Freud, déjà bien ébranlé et le place face à ses contradictions. Dans le désert de cette longue nuit, Freud va être tenté par le visiteur…


Adultes et adolescents – 1 h 20

Vendredi 6 mai, 17 h 30, Ancienne Eglise
Vign_Désolé6
 
Désolé !, de Mathieu Legrand
 Show Devant!

ELLE, vient de perdre son mari après vingt années de vie commune. Elle franchit la porte d'une officine de pompes funèbres. C'est le moment de faire un point sur leur couple, sur ce qu'a été leur vie à deux mais aussi chacun de son côté. Que dire du défunt ? Ses qualités alors qu'on se souvient de ses défauts ? LUI, est l'employé des pompes funèbres, le maître de cérémonie, il tient boutique. Il accueille les clients, les conseille et les guide dans leurs choix, et les accompagne avant et  durant les obsèques. Il est jeune, c'est certain. Professionnel, il essaie. Inexpérimenté, cela reste à  voir. Diplomate, sans doute pas assez. Maladroit, certainement. On ne devrait pas en rire, et pourtant…

 Adultes et adolescent – 1 h 30
Samedi 7 mai, 14 h 30, Salle Malehserbes
Vign_Ne_cessez_pas_de_rire
 
Ne cessez pas de rire, de Lillian Lloyd
Compagnie La tête dans le Persil

Un 31 décembre sur une plage du pays basque. On pourrait fêter la nouvelle année mais Claire, Marie, Audrey et Val ne sont pas d'humeur. Elles ne comprennent pas le choix de Charlotte de ne pas être avec elles. Son absence va les envahir, révéler des mensonges et mettre à rude épreuve leur amitié...

Ce sont quatre femmes dans les contradictions de leur temps, partagées entre l'instantanéité de la communication et le désir de durer dans leurs relations. Elles ont chacune des combats à mener, dans la maternité, dans leurs envies de femmes épanouies et rêvent toute un peu d’un peu de simplicité et de vérité.

Adultes et adolescents - 1 h 20

Samedi 7 mai, 17 h 30, Ancienne Eglise
Vign_Les_parents_terribles
Les parents terribles, de Jean Cocteau

Démons et Merveilles

Pièce de Jean Cocteau qui met en scène un huis clos composé d'un quintette familial commençant comme un vaudeville de théâtre de boulevard et se hissant peu à peu au niveau d'une tragédie antique. Tout commence un dimanche, un dimanche de merde, peu avant dix-huit heures, mais ça dure déjà depuis des mois...

Adultes et adolescents – 1 h 45

Samedi 7 mai, 21 h, salle Malesherbes
Vign_forains

Les Forains, de Stephan Wojtowicz
Compagnie Juste Réplique


La nuit, entre une décharge et une voie ferrée…Une caravane, un peu de lumière, un campement de forain… Chacun passe le temps. En attendant une hypothétique pièce de rechange, le manège de Nono rouille tranquillement dans son camion, les réglisses et Nougats de Jackie moisissent dans la confiserie, Eddie compte les wagons des trains qui passent. Cette nuit-là, un train s’arrête. Hélène et Olivier en descendent. Le train repart et les laisse sur le ballast. Hélène, en plein « développement personnel », a quit­té son mari qui dormait la bouche ouverte. Olivier n’a pas eu le temps de remonter, laissant dans le train sa femme affolée. Loin de tout, en pleine nuit noire, ils sont contraints de se faire héberger par les fo­rains. Les  « civilisés » et les « sauvages » partagent les mêmes raviolis. Les « normaux » rencontrent les « anormaux»...

Tout public – 1 h 30  

Dimanche 8 mai, 14 h 30, Salle Malesherbes
Vign_Moiussov

Je veux voir Mioussov,  de Valentin Kataiev
Compagnie de Long'oeil

Le camarade Mioussov est venu se reposer, comme tous les dimanches, dans la maison de repos « Les Tournesols », qui ne reçoit que des gens célèbres. Le fonctionnaire Zaïtsev, préposé aux travaux dans une crèche de Moscou, doit absolument lui faire signer un bon de livraison. Pour pouvoir entrer aux « Tournesols », Zaïtsev, qui n’est pas célèbre, se fait passer pour le mari de la renommée Klava Igniatiouk, médaille d’or de la promotion agricole et dont le nom figure dans tous les journaux. Mais Kostia, le vrai mari de Klava, a rendez-vous avec sa femme, ce dimanche, aux Tournesols, après 18 mois d’absence… La bourgeoise maison de repos deviant progressivement le lieu de quiproquos en cascades, de rebondissements incessants et de psychodrames improbables. Décidément, il est de plus en plus difficile de s’y reposer…

Tout public – 2 h


Dimanche 8 mai, 17 h 30, Ancienne Eglise
Vign_2_sur_la_b

Hors concours

Deux sur la balançoire de William Gibson
Compagnie du Point du Jour


Deux sur la balançoire raconte la rencontre salvatrice d'un homme, Jerry, avocat égaré venu du Nebraska, et d'une danseuse new-yorkaise un peu paumée mais pleine d'énergie, Clara. Ces deux êtres courbés par leur expérience de vie respective vont se servir de tuteur l'un à l'autre, apprendre à se respecter et à donner de tout leur cœur sans faire l'aumône. La générosité et l'énergie de Clara vont fortifier cet homme fragilisé par son divorce, l'aider à défier la pesanteur de cette mégapole et lui permettre de rebondir. Les ambiguïtés de Jerry vont la pousser à s'affirmer, enfin.

Adultes et adolescents – 1 h 50

Dimanche 8 mai, 21 h, Salle Malesherbes
Vign_Pyjama_pour_6

Cloture - Hors Concours

Pyjama pour six, de Marc Camoletti
Les Enfants terribles

Eric a promis à Karine, sa femme, d'aller passer le week-end dans leur maison de campagne quand il réalise que c'est également l'anniversaire de Natacha, sa maîtresse ! Il orchestre alors un stratagème qui semble parfait pour pimenter le week-end. Son plan : inviter son ami Raoul et l'informer une fois sur place qu'il devra se faire passer pour l'amant de Natacha sur le point de les rejoindre…

Tout public, 1 h 20

 

Prix du Public, XXIVeme Festival de Theatre de Maisons-Laffitte, Mai 2015

Bronze Bauhinia, The Hong Kong French Theater Festival, Mars 2016

 

© 2011
Créer un site avec WebSelf